Il était une fois Spycker

 

Il était une fois … Spycker

Vers 700-800, la mer recouvrait le territoire de notre village qui apparaît au 11e siècle, après l’assèchement de la plaine maritime devenue une riche terre propice aux grandes cultures. Spycker appartenait alors à la châtellenie de Bergues . C’est après la fondation de l’abbaye féminine de Saint-Victor, en 1227, que le culte de Saint Léonard est introduit dans le village et à partir du 13e siècle, la cloche de l’église sonne la neuvaine, cela jusqu’à la première Guerre mondiale !

Spycker reste de nos jours un véritable centre de pèlerinage de Flandre Maritime. L’eau du puits de Saint-Léonard est réputée guérir le mal de reins et un autel dédié à saint Christophe donne lieu à la cérémonie de la bénédiction des voitures chaque premier Dimanche de juillet !

En 1067, SPYCKER se nommait SPICRIS, du germanique SPICARI, du latin SPICARIUM,
du néerlandais SPIJKER qui signifierait grenier à grain, grange. Il faisait partie de la châtellerie de Bergues, à l’époque où Gauthier était châtelain de Bergues et de Bourbourg. Il mourut en 1090 sous le poignard de cruels assassins.

En 1127, un seigneur du lieu fonda l’abbaye de Saint-Victor ou du Nouveau cloître qui fut transféré à Bergues en 1248 où il y avait déjà de nombreux ordres religieux.
Une dévotion à Saint-Léonard était florissante, avec le puits ou mare de Saint-léonard, dont l’eau passait pour guerir le mal de reins, faciliter les accouchements et faire marcher les enfants noués.

Au 15eme siècle SPYCKER se nommait SPICRE, puis au 16eme siècle SPICHER, pour devenir on ne sait quand exactement SPYCKER.

Armoiries

Le chanoine LEURIDAN dans son armorial du Nord, donne comme armoiries « d’argent semé de billettes de sable (en héraldique = noir), au lion du même, armé et lampassé de gueules(ce veut dire rouge), brochant sur le tout »

Sur la cloche de l’église de Spycker qui datait de 1598, fondue par Marc de la Serre, fondeur Berguois, ces armoiries se trouvaient gravées. La seigneurie du village appartenait à cette époque à la famille HEUCHIN.

armoirie

Récompenses militaires

croixbronzecroixor

Croix de Guerre 1939-1945

Etoile de Bronze
Distinction remise le 12 juin 1949, par le Général BEAUFRERE,
Ancien Commandant de la 68eme Division d’Infanterie.
Médaille Commémorative de Dunkerque 39.45.
Remise le 6 juin 1955, par le Général BEAUFRERE.